Dans un site montagneux d’une saisissante beauté, les ruines de la première capitale des émirs hammadides, fondée en 1007 et démantelée en 1152, nous restituent l’image authentique d’une ville musulmane fortifiée. Sa mosquée, avec sa salle de prière de 13 nefs à 8 travées, est l’une des plus grandes d’Algérie.

Achir est une ville, à une centaine de kilomètres au sud-est d’Alger.
Elle a été construite en 324 de l’hégire (935-936), dans le massif du Titteri, par Ziri ben Menad, prince sanhadjien, fondateur au Xe siècle de l’ère chrétienne, de la dynastie ziride.

Contre les Zénata de l’Ouest algérien, vassaux des Umeyyades de Cordoue, Ziri soutenait les Fatimides d’Ifriqya.
Pour le récompenser des services rendus, notamment après la révolte d’Abou Yazid, «l’homme à l’âne», ces derniers l’ont autorisé à avoir sa propre capitale, ce qui revenait à conférer à sa dynastie naissante le statut d’un royaume autonome.

Adresse
19, Avenue Mustapha El Ouali (Ex. Claude Debussy)
Alger, Algérie.
Tél.
023.49.06.99 / 023.49.06.96
Fax
023.49.06.84
Site Web
www.hca-dz.org
E-mail
contact[at]hca-dz.org

Conception et Hébergement : kdconcept