JIJEL- La caravane littéraire Mouloud Mammeri  (1917-1989) a entamé dimanche ses activités, à Jijel, par un atelier de  traduction dans le cadre du projet de création d’un dictionnaire de littérature amazighe trilingue (Tamazight, Arabe et Français).

Selon les organisateurs, ce dictionnaire reflète la volonté du  Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) de donner à la langue et la  littérature amazighes une dimension nationale à travers les sphères de  l’éducation et de l’enseignement permettant ainsi aux chercheurs et étudiants de diffuser la langue et le patrimoine intellectuel amazigh.

Lors de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation, inscrite dans le  cadre de la célébration du centenaire de la naissance de l’écrivain Mouloud  Mammeri, le secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, a considéré que  la promotion de la langue amazighe à travers l’élaboration d’un  dictionnaire de référence, une année après la constitutionnalisation de  cette langue, est une "reconnaissance de l’effort de cet écrivain au  service de la culture et la langue amazighe et un signal fort à la  dimension nationale de cette langue".

Le travail de proximité de cette caravane permet de présenter les ouvrages  de cet auteur et les œuvres artistiques inspirées de ses écrits. Il vise  aussi à unifier les termes scientifiques ainsi qu'à publier un document de  référence de traduction vers le tamazight des noms des institutions de 

L’Etat et des associations politiques, a-t-on indiqué.

De son côté, Mohamed Chérif Ghbalou, chercheur à l’université centrale  d’Alger, a estimé que l’œuvre littéraire et intellectuelle de Mouloud  Mammeri, durant la période de l’occupation et après l’indépendance, a  contribué à enrichir le patrimoine littéraire national en brisant la  tendance à la lecture exclusive de la personnalité et de la pensée  algériennes, en faisant connaitre l’art patrimonial chanté du Sud algérien tel que reconnu par l’UNESCO.

L’écrivain Mouloud Mammeri, a-t-il ajouté, a poursuivi après  l’indépendance son combat pour la libération de la sphère littéraire et la recherche anthropologique afin de montrer que l’amazighité est un fondement  de l’identité algérienne qui n’est pas enclavée dans une région donnée,  mais constitue un espace national pour les algériens pour unifier la parole  sur les plans linguistique et lexical.

La caravane poursuivra ses activités, dimanche soir, par la présentation au niveau du théâtre du port de Jijel de la pièce "Erriah El Assifa" de la  troupe théâtrale de Tizi-ouzou, adaptée d’un roman de Mouloud Mammeri.

Un don de 120 ouvrages sera également opéré au profit des bibliothèques  communales de Jijel et Ziama Mansouria, comprenant des dictionnaires et des  programmes scolaires publiés par le HCA en coordination avec l’agence  Algérie Presse Service.

Des caravanes sillonneront en outre les communes de la wilaya de Jijel  pour assurer la distribution de quelques-uns des ouvrages de Mouloud  Mammeri.

Adresse
19, Avenue Mustapha El Ouali (Ex. Claude Debussy)
Alger, Algérie.
Tél.
023.49.06.99 / 023.49.06.96
Fax
023.49.06.84
Site Web
www.hca-dz.org
E-mail
contact[at]hca-dz.org

Conception et Hébergement : kdconcept